April 15, 2018

April 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Des oiseaux perchés observent le monde passé.

May 5, 2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Aller voir ailleurs

« Aller voir ailleurs? », dis-tu. 

 

Ailleurs, où ça?  Où faudrait-il aller? De quoi on jase?

À vrai dire, imagine qu'ailleurs, c'est le contraire de ta zone de confort. C'est aller explorer d'autres contrées lointaines ou encore un tout autre univers. Imagine-toi que ces contrées, ce sont des films. Que les univers, ce sont des styles. Aujourd'hui, on va parler cinéma indépendant, pourquoi les gens du milieu en font et aussi pourquoi il faut aussi que tu ailles voir dans cet ailleurs-là. Mais avant tout, si le lien entre les mots "cinéma" et "indépendant" a créé un gros point d'interrogation dans ta tête, il est important de comprendre ce que c'est. C'est-à-dire, prendre connaissance de sa définition. 

 

 

« Mais qu'est-ce que c'est... Le cinéma indépendant? », dis-tu.

 

Tout d'abord, il peut être difficile de donner la définition exacte du cinéma indépendant. Pour une définition plus qu'officielle, mais surtout économique, voici ce qu'est le cinéma indépendant selon Le grand dictionnaire terminologique (Office québécois de la langue française):

 

« Type de cinéma incluant les films dont la plus grande partie du financement ne provient pas des principales sociétés de production. »

 

En d'autres termes, c'est aussi une question de budget. Comme sociétés de production, nous avons au Canada Christal Films, Entertainment One, Lionsgate, Remstar et bien d'autres. Aux États-Unis par exemple, il y a Paramount Pictures Inc.,Warner Bros, Walt Disney Studios Entertainment et encore davantage, pour te donner quelques idées.

 

Dans cette même lignée, parfois faire un film indépendant n'est pas le choix originel d'un réalisateur. Certains vont produire un film indépendant car des sociétés de production auront refusé de financer leur projet. 

 

Cependant, le cinéma indépendant peut aussi rimer avec cinéma d'auteur, puisqu'il est très probable que les films d'auteur soient  aussi des films indépendants.

 

 

« Pourquoi choisissent-ils de faire du cinéma indépendant, alors? », dis-tu.

 

En vérité, c'est pour une raison toute simple. Simple, mais c'est en partie à cause d'elle que tu auras peut-être l'envie de réfléchir à ce qui se passe réellement dans le film que tu écouteras. Bref, cette raison c'est la créativité.

 

Toutefois, ici on ne remet pas en cause la créativité et le travail qu'il y a derrière les autres films qui ne se rattachent pas au cinéma indépendant! Il suffit que l’œuvre réussisse à atteindre son public cible pour réussir (d'un point de vue plutôt personnel). 

 

Pour en revenir au sujet, certains cinéastes seront tentés d'appliquer cette indépendance envers les sociétés de production. Ainsi donc, cette indépendance leur permettrait d'avoir une certaine et plus grande liberté artistique vis-à-vis de la création de leur film.

 

 

« Donc, c'est une question de liberté. », dis-tu.

 

D'une part, oui la liberté est un enjeu lorsque l'on veut faire un film comme on le veut exactement. Les grosses pointures telles que George Lucas, Quentin Tarantino, ou même Steven Spielberg, peuvent être en mesure de financer leurs propres films, puisqu'ils possèdent beaucoup d'argent. Donc, s'ils font un film sans demander de financement à une société de production, ils n'auront pas à convenir aux demandes d'une société de production qui les financerait.

 

Lorsque l'on fait affaire avec une boîte de production, celle-ci veut être assurée que le film amènera des revenus. Il est à préciser que le pouvoir de décision, qu'une boîte de production peut exercer sur un film, varie en fonction de plusieurs éléments concernant l'oeuvre. 


Ainsi, faire un film indépendant peut amener un certain droit de regard plus important sur le contenu et la forme de celui-ci.

 

« C'est quoi le deal avec tout ça? », dis-tu. 

 

Certes, il est vrai que tu dois peut-être encore te questionner par rapport au titre de ce texte. Voilà où tout se joue.

 

C'est le moment où l'auteure de ce texte t'encourage à aller voir tous ces films qui prennent le risque de passer sous le radar, de t'encourager à les encourager dans leurs créations. Parce que non seulement tu les encourages à aller plus loin, à gravir les échelons, mais tu élargis aussi tout ton répertoire cinématographique, tu aiguises davantage ton sens critique et découvres aussi d'autres horizons de créativité.

 

Ces films, ils sont là pour que tu restes sur le bout de ton siège à stresser car tu ne sais fichtrement pas ce qui va arriver, ou encore pour que tu sois ancré jusque dans le creux de ton fauteuil; trop ébloui par toute la beauté de l'histoire que tu viens de vivre. Les créateurs et les créatrices ont besoin d'être encouragés dans leur travail, ils suivent bien plus qu'une recette typique d'une superproduction, ils l'ont créée de toute pièce.

 

Il va de soi que tu n'es point obligé de te limiter à regarder du cinéma indépendant. Va en voir de toutes les sortes. Va regarder des documentaires, des films avec des super-héros américains, des films étrangers, va voir ceux qui veulent t'effrayer! C'est certain qu'il y a du mauvais dans chaque catégorie, mais chacune d'entre elles possèdent aussi du bon, ne l'oublie pas. Donc, pour savoir si le film que tu désires voir provient du cinéma indépendant, tu peux toujours faire quelques recherches sur celui-ci avant ton écoute. C'est toujours une bonne chose de se renseigner un peu plus sur le sujet.

 

 

Sur ce, kinoïte, que tu fasses de belles découvertes dans l'univers du cinéma!

 

 

 

 

**crédit photo: Bruno Le Héritte

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags