April 15, 2018

April 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Des oiseaux perchés observent le monde passé.

May 5, 2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

L'homme de fer

April 12, 2017

Vendredi dernier, le FCMS concluait leur hommage au réalisateur polonais Andrzej Wajda en présentant un quatrième film, soit L’HOMME DE FER réalisé en 1981.Cette continuité de L’HOMME DE MARBRE (1977) raconte l’histoire de la montée du mouvement Solidarité en Pologne au cours de l’année 1980 contre le régime communiste en place.

 

Dans ce film, nous retrouvons Winkel, un employé alcoolique de la télévision de l’État, chargé de faire un reportage discréditant l’un des fondateurs du mouvement syndicaliste, soit Maciej Tomczyk. Au cours du film, nous découvrons la vie de Tomczyk (la mort de son père lors d’une manifestation, sa relation avec Agnieszka, etc.) sous forme de flashbacks.

 

Wajda a adopté pour ce film un style documentaire. Il n’hésite pas à utiliser des séquences d’archives de manifestations d’ouvriers polonais des années 70 et 80 ou à inviter le syndicaliste Lech Walesa à faire un caméo. Il est possible de justifier le choix du style en replongeant dans le contexte historique. Dès le début de l’ascension du mouvement Solidarité, le réalisateur débuta rapidement la production de ce long métrage. D’où son choix d’utiliser des séquences

documentaires. De plus, ce style très réaliste permet d’accentuer l’impact de la dénonciation de la censure des médias, la corruption politique et le cynisme médiatique dans la société communiste de l’époque.

 

L’HOMME DE FER qui était en 1981 un film politique fort réalisé pour contester le régime communiste polonais perds un peu de sa pertinence, mais peut toujours être considéré comme un film historique nous plongeant dans ce monde qu’est la Pologne communiste des années 80.


 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags