April 15, 2018

April 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Des oiseaux perchés observent le monde passé.

May 5, 2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

DPJ le film

January 12, 2018

 

Bonjour , je me présente. Je m'appelle Alex Paquette-Viens et je suis un nouveau blogueur web pour l'organisation de Kino Estrie. Le fanatique de film en moi est vraiment honoré de se joindre à cette belle équipe! Chaque mois, nous allons parler de cinéma. Je vais avoir le plaisir d'aller faire quelques tournées d'avant-premières ou de projections et de discuter avec certains réalisateurs et comédiens.

 

 

On m'a permit d'assister à la projection de DPJ Le Film. La salle était pleine et il ne restait que quelques sièges vides.

 

Le film débute alors qu'on rencontre quelques familles qui ont eu recours au Centre Jeunesse.

 

Lors de ce documentaire, j'ai eu des questionnements. Pourquoi devons-nous faire appel à ces intervenants? Pourquoi délaissons-nous nos enfants comme un poisson mort dans un aquarium? Des questions qui mènent souvent à des inquiètudes. C'est un documentaire qui donne des réponses reflétant bien le vécu des jeunes qui - sommes toutes - sont extrêmement en difficultés. Des situations variantes obligent le placement des jeunes : problèmes psychologiques , sociales, mentales ou de consommations. Il peut même être question de négligence physique.

 

Les parents de ces jeunes peuvent être une source de problèmatiques à cause de problèmes conjugaux. On en apprend beaucoup lors de ce film. Il y en a plusieurs d'entre nous qui savent que pour plusieurs jeunes , la fugue est considérée comme un moyen de pouvoir s'évader et de faire le vide dans leur esprit, mais ce que plusieurs jeunes ignorent, c'est qu'à leur retour , des conséquences s'ensuivent!

 

Ils se mettent souvent dans la tête qu'ils sont la source du problème et que c'est seulement de leur faute s'ils sont placés. Pour d'autres l'inverse est de mise : ils n'avoueront jamais avoir vécues des problématiques sociales.

 

Les éducateurs essaient de faire du mieux qu'ils peuvent leur travail en rassurant les parents et leurs enfants. Malgré la négativité qu'on entend sur les Centres jeunesses , croyez-vous à l'encadrement qu'ils assurent?

 

Si vous auriez à placer votre jeune , penseriez-vous que son bien-être serait positif avec les éducateurs?

 

Entrevue avec le réalisateur Guillaume Sylvestre 

 

Guillaume Sylvestre nous a confiés avoir réalisé ce film pour approfondir nos connaissances sur le déroulement des signalements et le cheminement des cas répertoriés. Il a dû garder la confidentialité de ces gens. On aura beau dire ce qu'on veut sur les éducateurs, mais il nous a avoué qu'il s'est déjà fait approcher par d'anciens "enfants de la DPJ" qui lui ont expliqués que d'avoir d'autres ressources que leurs parents ont été bénéfiques pour eux.

 

Alors lecteurs émotionnelles , si vous allez voir ce film , apportez-vous des mouchoirs, car vous risquerez d'être assez touché(e) par certaines scènes!

 

J'espère que vous avez apprécié la lecture. Dans ma prochaine chronique, je vous parlerai de hockey avec la sortie du film "Junior Majeur".

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags