April 15, 2018

April 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Des oiseaux perchés observent le monde passé.

May 5, 2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Film Stars Don't Die in Liverpool

April 13, 2018

Ce film biographique sur Gloria Grahame est doux pour les yeux et pour le cœur. Il est beau et sensible. Si certains films du genre ont tendance à essayer de montrer toute la vie d’une vedette, celui-ci se concentre sur deux années de la star, 1979 à 1981, avec des allers-retours habiles dans ce laps de temps.

 

 

Le point central du film est Peter Turner, un jeune acteur de 26 à 28 ans, qui tombent éperdument amoureux de la star hollywoodienne, de 58 à 60 ans, alors qu’elle est de passage à Liverpool, Angleterre. Le film est tourné de manière à jouer sur les perceptions qu’on a de la star. Ce n’est qu’à l’approche de la fin du film que le réalisateur nous permet de se mettre dans la peau de Gloria qui a l’habitude de garder son mal pour elle, de se fermer aux communications houleuses.

 

J’ai énormément apprécié le scénario qui se concentre sur une courte période de temps. On vit un moment tournant de sa vie, le moment où elle a marqué émotionnellement la vie de Turner. Le scénario de Matt Greenhalgh, d'après l’autobiographie Film Stars Don't Die in Liverpool de Peter Turner, est mis en valeur grâce à la superbe réalisation de Paul McGuigan. D’autres films font souvent l’erreur de vouloir tout montrer et rien ne ressort réellement de qui était ce personnage historique. Non seulement on vit mieux cette période, mais on reste dans un sentiment et une montée d’émotions claires. Notre attachement se fait vite et reste tout le long du film. On n’avait pas besoin de connaître l’actrice pour profiter de ce film. Il vit de lui-même et nous fait découvrir sans trop d’artifice la fin de sa vie.

 

Les passages dans le temps se font avec de subtils et beaux faux plans-séquences qui nous font passer de quelques mois dans le temps à plusieurs milliers de kilomètres de distance. Le choix de direction photo supporte bien les acteurs qui ont une sincérité touchante à l’écran. On sent décidément que la direction photo, le tournage et le montage ont été pensé en même temps parce qu’on sent une belle écoute entre la technique et les acteurs. Tout pour mettre en valeur l’histoire à raconter en aidant à sentir les différences entre le rêve que ces deux amants pouvaient vivre ensemble et la dure réalité qui accompagne leur séparation.

 

Je crois que d’ici la fin du festival, ce film sera certainement dans mon top 3 coup de cœur. C’est un film à voir !!

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags